Miroir « 001 »

Miroir « 001 »

Miroir 001

Le miroir « 001 » est fabriqué à partir d’une feuille d’INOX poli miroir découpée au laser. Les qualités optique du matériaux sont équivalent à celle du verre, mais sa mise en oeuvre est plus abordable. Il se distingue par sa simplicité et le fait qu’il soit mono-matériau. La découpe laser permet une grande variété de possibilités dans les formes. L’économie de moyen, la gestion des chutes de matières sont globalement au coeur des projets présentés par le studio, c’est également le cas avec ce projet.

Un simple trait de découpe permet de créer la partie tablette de celui-ci. Les dimensions de la tablette peuvent être ajustée sur mesure à votre utilisation. Salle de Bain ou entrée, « 001 » s’adapte, ses proportions se modifient à votre usage, à l’environnement dans lequel vous souhaitez l’incorporer.

Il est présenté sur un socle en contreplaqué peint en noir pour faciliter l’accroche et provoquer un léger flottement de l’objet sur le mur. Déclinable sur mesure pour s’adapter aux dimensions de votre habitat.

Projet disponible à l’édition. 

Matériaux : Inox poli miroir découpé au laser, contreplaqué

Dimensions : 60 x 80 x 4 cm / Disponible sur mesure

Année : 2016

 

Vase « Hours »

Vase « Hours »

Vase "Hours"

Chaque vase est unique.

Il est façonné par moulage et réalisé en faïence. Une forme de base tournée en bois réalisée à la Tournerie du Plat d’Or à la Chapelle Boëxic permet de créer un moule et de sortir des tirages en petite quantité.
L’intérieur est émaillé traditionnellement, en blanc, l’extérieur est laissé en biscuit, avant encrage.
Un vernis polyuréthane étanche est appliqué en finition. Les tirages en faïence sont réalisées chez Agnès Rohmer.

 

La proportion de couleur sur le vase est définie par son temps d’encrage.

Les vases sont encrés de différentes manières, avec différentes compositions d’encre, dans des durées variables de trempage dans l’encre. Un vase « One Hour » sera légèrement coloré, alors qu’un vase « Six Hours » aura quasiment la moitié de sa surface imbibé par l’encre.
L’encre se propage par capillarité dans la faïence laissant le hasard décider de sa répartition, son intensité, ses nuances. L’imprévisibilité de cette technique est contrariée par une attention constante lors de la colorisation des vases afin de contrôler manuellement, par un mouvement de rotation, la répartition de l’encre sur le volume.

Année : 2015
Photo : ©Thomas Cartron

Disponible sur la boutique en ligne et chez Designmoiquitues.com 

Retrouvez également le poster Hours en collaboration avec Marion Mochet en vente sur la boutique.

Corbeille « Christian »

Corbeille « Christian »

Corbeille "Christian"

4 possibilités de mise en forme

Corbeilles réalisées à la main à base d’un matériau composite de liège et de caoutchouc recyclé.

Elles ont une forme de base qui se décline en quatre possibilités de mise en forme permettant à l’utilisateur d’ajuster l’objet à ses besoins. Vous pouvez l’utiliser comme vide poche dans votre entrée, ou comme corbeille à fruit, à pain lors de vos diner, le liège et le caoutchouc qui la compose sont naturels. Ces matériaux possèdent également une très bonne résistance à l’humidité, ils sont imputrescibles, ce qui fait de la corbeille « Christian » un objet que vous pouvez également utiliser dans votre salle de bain si vous le souhaitez. L’alliage de ces deux matières donne de la flexibilité à l’objet et permet d’avoir une contenance variable.

Disponible avec un coté blanc, noir ou rouge ainsi que les pressions noires blanches ou rouges.
2 tailles disponibles : small (30cm de diamètre) ou Big (15cm de diamètre)

Edition Limitée Phenüm

L’objet à été décliné dans un coloris spécial, en collaboration avec la marque Phenüm.
Ancré à Brest, Phenüm est un label artistique français, éditeur de textile et accessoires en série limitée. Pour notre association nous avons peint cet objet d’un bleu très cher à l’univers artistique Phenüm inéluctablement inspiré par l’océan.

Les tailles sont semblables mais la corbeille possède donc ce coloris spécifique et est griffée Phenüm sur une tranche. L’édition est limitée à 25 exemplaires seulement.

Dimensions : 30cm de diamètre ou 15cm de diamètre

Matériaux : Liège et Caoutchouc recyclé. Pressions en polypropylène.

Année : 2015

 

Objets de l’exposition « Bout de Camp »

Objets de l’exposition « Bout de Camp »

Bout de Camp : Objet

Concept des objets de l’exposition « Bout de Camp » à la galerie DMA

Les objets présent dans l’exposition « Bout de Camp » suivent les même démarches de conception et de réalisation que celles du mobilier et de l’espace. Imaginé et réalisé de manière intuitive, ces objets sont réalisés avec une immédiateté inhabituelle, permettant d’avoir des propositions spontanée et nous l’espérons évolutive, si le concept venait à être réalisé de nouveau.La création d’objets et d’accessoires permet d’éviter de donner un caractère trop austère à la proposition générale. En concevant les couverts de l’hotel éphémère, nous nous inscrivons dans une démarche globale.

Le principe d’économie de moyen, les assemblages sans colle, sans clou et sans vis ont été conservés dans la fabrication des différents objets. Ceux-ci sont également entièrement réalisés à la main. Le panel de matériaux est élargi avec l’apparition du Tyvek, un plastique non-tissé indéchirable, du Corian, un matériaux composite de résine et de poudre de minéraux et enfin du liège.

Le projet à été réalisé en collaboration avec le designer Thomas Jolly, cependant les objets présentés sont ceux que j’ai réalisé. nous avons scindé notre travail pour diversifier les propositions à partir de matériaux de base identiques.

Le concept est exportable à tout type de lieu ayant un bassin industriel permettant de fournir de la matière première nécéssaire à la mise en place de l’hôtel / campement éphémère.

Si le concept vous intéresse n’hésitez pas à me contacter ici pour développer l’idée.

Projet « Front »

Projet « Front »

Projet "Front"

Front a été sélectionné au concours de l’innovation pour le salon « Jardins, Jardin » 2013 au jardin des Tuileries.

Le projet exploite la gouttière comme système d’irrigation de l’eau de pluie et sollicite cet élément peu considéré de l’espace urbain.
L’eau de pluie qui y circule est détournée à l’aide d’une languette, dans une réserve où la plante pourra y puiser l’eau nécessaire à sa survie.
C’est un micro-jardin suspendu qui ne demande aucun entretien et offre une alternative à la rediversification de la flore au sein des villes.

Il existe en finition Zinc et Polyéthylène. Polyéthylène, Zinc, Terre cuite, PVC. Celui-ci vient se greffer sur une pièce en T standardisée facilement trouvable dans le commerce.

Prototype libre à l’édition.

Réalisé en partenariat avec SarahChantrel

Année : 2012