Série de Vases et Soliflores Vésuvio

Série de Vases et Soliflores Vésuvio

Série de Vases et Soliflores Vésuvio

Pièces uniques : Vases et soliflores Vésuvio.

Projet de recherches et d’expérimentation de la matière, Vésuvio confronte des matériaux bruts et inhabituel dans l’habitat.  

 

La série de vases et soliflores Vésuvio est issue de la simple volonté de travailler autour du polystyrène graphité. Un matériau qui vient du BTP, utilisé pour l’isolation mais dont les caractéristiques plastiques invitent à le sculpter. Ses analogies avec la roche, le minéral et la facilité avec laquelle il peut être modelé en font un allier de choix pour la réalisation d’objets domestiques. Léger, résistant, changeant, le polystyrène est vivant en fonction des lumières et des angles de vues. Il intrigue et il étonne et devient le parfait point de départ pour la création de la série de vases.

 

vase vésuvio bleu
vase vésuvio Jaune
Détails du vase vésuvio en polystyrène et PMMA
détails de deux vases vésuvio

Le polystyrène et le pmma (plexiglass).

 

Les deux matériaux qui constituent le projet ne sont pas des matériaux nobles. Matériaux plastiques, issus du BTP ou utilisés pour de l’enseigne, bien que pas forcément bon marché, ils sont utilisés en substitut à des matériaux mieux considérés comme le verre ou le marbre. C’est leur mise en oeuvre qui va permettre de leur donner de la légitimité. Le polystyrène se voit sculpté comme un bloc de marbre, pour lui donner cet aspect minéral, le plexiglass devient l’écrin des végétaux et ses nuances et reflets entrent en confrontation avec la lumière, les teintes et les textures du polystyrène, des végétaux et de son environnement.

   

Prix sur demande via le formulaire de contact

vase vésuvio rouge
vase vésuvio miroir
Vase vésuvio Rouge

Réalisation 

Dimensions : Variables. Socle en moyenne Long. de 15cm à 30cm x Larg. 12cm x Hauteur 20cm Vases 6,4 x 6,4 x 24 cm / Soliflores 4,5 x 4,5 x 24 cm.

Matériaux : Polystyrène graphité Knauff Itex. PMMA Fluo et Gloss. Fabrication Manuelle. Pièce unique. 

Année : 2020

Photographies : © Thomas Dellys 

 

Collaboration IKEA France x Thomas Dellys

Collaboration IKEA France x Thomas Dellys

Collaboration Ikea x Thomas Dellys

Pop-Up Ikea Store Rennes x Thomas Dellys

Toutes les semaines un thème est abordé afin de personnaliser les mobiliers Ikea déjà présents dans votre habitat.

 

Toutes les semaines, 3 workshops sont réalisés au sein du magasin Ikea de Pacé afin de vous donner les idées nécessaires à la réinterprétation des mobiliers déjà présent chez vous, ou à l’appropriation de ceux que vous venez d’acheter. Véritable laboratoire, le pop-up a pour vocation de nourrir votre imaginaire et proposer des solutions de personnalisation. Libre à vous ensuite de vous approprier les idées et d’aller plus loin dans la réalisation. L’upcycling est une démarche visant à réduire notre consommation et à revaloriser l’existant. Le but étant d’améliorer l’existant, par une approche fonctionnelle ou esthétique.

Retrouvez donc chaque semaine de nouvelles images des ateliers se déroulant de Juillet à Septembre 2018.

Pop-Up Ikea Store Rennes x Thomas Dellys

Thèmes des ateliers :

– Peinture / Encre / lasure : créer un graphisme, teinter dans la masse, faire des dégradés.

– Micro-perforer : ajourer des parties, créer un graphisme, créer des points d’accroche.

– Tisser, Broder : avec élastiques fermer des espaces et ramener de la couleur, créer des fonctionnalités, créer du graphisme.

– Liège : jouer avec les différentes nuances de liège pour habiller un meuble. Dégradé de couleur / texture. Créer un graphisme.

– Water Marbeling : créer des motifs aléatoires sur du bois brut à l’aide de vernis.

– Poignées : remplacer les poignées, ajouter des poignées, créer des poignées.

– Travail du bois : à la gouge, aux ciseaux à bois, à la Dremel (rainures, ponçage), Pyrogravure.

– Textiles : accumuler du textile, créer des receptacles, créer des poches, velcros.

– Lumière Led / Miroir : créer des espaces lumineux, agrandir les perspectives avec des miroirs.

– DOT working : Créer des trames de points

 

 

 

Techniques utilisées

Les techniques sont variées mais nécéssitent peu de connaissances spécifiques. Les matières et éléments de customisation sont tous issus de la grande distribution. Les colles et peintures sont sans solvants.

Travail graphique de superposition de feuilles de liège

Travail graphique de superposition de feuilles de liège

Pour toute demande n’hésitez pas à me contacter. Vous souhaitez discuter d’un projet personnalisé, vous souhaitez des conseils, vous souhaitez un devis, n’hésitez pas à m’envoyer un message via le formulaire de contact !

A propos de Thomas Dellys

Diplômé de l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne de Rennes (FR) en option design et titulaire d’un BTS Design Produit, Thomas Dellys est un designer basé à Rennes depuis 2013, il travaille dans le domaine du design d’objet, de mobilier, de la scénographie et de l’architecture d’intérieur.

L’expérimentation, les nouveaux matériaux, l’importance des usages sont autant de problématiques qu’il aborde au travers de ses réalisations. Il aime collaborer sur différents projets à la frontière entre l’art et le design. Ces projets lui permettent de confronter les matières et détourner les techniques traditionnelles de fabrication. Il est attaché aux savoirs faire artisanaux qu’il s’approprie, c’est pourquoi il continue aujourd’hui de développer des projets fait main, à l’aide de matériaux locaux et en collaboration avec des artisans.

Il est important pour lui d’offrir le maximum de potentiel à ses projets, en tenant compte des réalités de ses clients, qu’ils soient professionnels ou particuliers. Tout est affaire d’équilibre entre contraintes budgétaires, environnementales et la force de ses propositions.

Une sélection de projets qui pourraient vous

intéresser :

Le Tabouret « JPN »

Les vases « Hours »

La console « Blue Monday »

Tabouret « Kouign » pour Du côté de chez vous / Leroy Merlin

Tabouret « Kouign » pour Du côté de chez vous / Leroy Merlin

Tabouret "Kouign"

Histoire de cet objet

 

Paru sur le site Leroy Merlin / Du côté de chez vous

Kouign ça veut dire Gâteau en breton, mais c’est aussi une série de meubles réalisés dans le cadre de l’aménagement intérieur du Loft, espace de coworking à Rennes.
En plus du tabouret haut qui vous est présenté, la collection comprend des modèles de chaise, tabouret bas mais également bureaux, tables hautes et tables basses.

Pour cette commande initiale, le développement d’une ligne de mobilier cohérente et rapide à produire était l’élément prépondérant du cahier des charges. L’univers coloré du lieu devait également se refleter dans le choix des meubles et créer l’identité du lieu. L’utilisation d’un contreplaqué Okoumé facile et rapide à usiner est vite devenue une évidence. L’autre évidence, c’était de ne pas utiliser seulement le bois, ce qui aurait été trop inconfortable pour les assises et trop austère pour l’ambiance générale du lieu. C’est pourquoi la mousse polyuréthane teintée à l’aide de pigment fluo, est la parfaite alliée pour rendre l’ensemble harmonieux.

Technique utilisée

Les structures des différents mobiliers ont été découpées numériquement dans du contreplaqué okoumé CTBX de 25mm.
L’épaisseur du matériau a permis de concevoir, en plus de la découpe des formes, la méthode d’assemblage des différentes parties.
Une fois les éléments structurants assemblés, l’apport de mousse polyuréthane souple, teintée à l’aide de pigments fluorescents, permet de répondre aux exigences de confort nécessaires au travail de bureau en open-space.

La mousse polyuréthane sous sa forme originale, liquide, est un matériau difficile à apprivoiser : chaque coulée, chaque répartition de mousse a été réalisée manuellement et indépendamment, ainsi que chaque teinte. Toutes les pièces sont uniques, les galettes de mousses étant strictement impossible à reproduire à l’identique.

La série

Cette série de mobilier Kouign est déclinée en tables basses, tables hautes et bureaux ainsi qu’en chaise, tabourets haut et bas.
Pour les tables, des parties techniques ont été réalisées à la main par moulage afin de créer des objets aux caractéristiques uniques. Platines de fixations des pieds de table, embouts de pieds ou encore pièces de triangulation de piètement ont été spécialement conçues pour cette gamme. Le travail de répartition des touches de couleur fluo a permis d’avoir du mobilier avec une présence visuelle mesurée bien qu’utilisant des couleurs très vives.

 

Découvrez également l’ensemble sur le site du Loft, espace de Coworking à Rennes.

Année : 2015
Photo : ©Marion Mochet

A propos de Thomas Dellys

Diplômé de l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne de Rennes (FR) en option design et titulaire d’un BTS Design Produit, Thomas Dellys est un designer basé à Rennes depuis 2013, il travaille dans le domaine du design d’objet, de mobilier, de la scénographie et de l’architecture d’intérieur.

L’expérimentation, les nouveaux matériaux, l’importance des usages sont autant de problématiques qu’il aborde au travers de ses réalisations. Il aime collaborer sur différents projets à la frontière entre l’art et le design. Ces projets lui permettent de confronter les matières et détourner les techniques traditionnelles de fabrication. Il est attaché aux savoirs faire artisanaux qu’il s’approprie, c’est pourquoi il continue aujourd’hui de développer des projets fait main, à l’aide de matériaux locaux et en collaboration avec des artisans.

Il est important pour lui d’offrir le maximum de potentiel à ses projets, en tenant compte des réalités de ses clients, qu’ils soient professionnels ou particuliers. Tout est affaire d’équilibre entre contraintes budgétaires, environnementales et la force de ses propositions.

Une sélection de projets qui pourraient vous

intéresser :

Le Tabouret « JPN »

Les vases « Hours »

La console « Blue Monday »

Tabouret « JPN »

Tabouret « JPN »

Tabouret "JPN"

Le tabouret JPN est composé de deux matériaux

  • La première partie est réalisée à partir d’une feuille de Dibond (un matériau composite de polyéthylène et d’aluminium) avec une finition noir brillant, qui contraste avec les parties en Pin Douglas utilisées en assise et en base du tabouret.
    Le Dibond, usiné et plié, est utilisé comme structure de l’objet.
  • Les parties en Pin Douglas sont brûlées selon une technique ancestrale japonaise appelée Shou Sugi Ban, permettant de conserver le bois dans le temps, de varier les finitions et rendant chaque pièce unique.

Un vernis polyuréthane est finalement appliqué. Au choix : mat ou brillant, il permet d’éviter les marques de charbon.

Chaque tabouret JPN est réalisé à la main en Bretagne, avec un bois issu de forêt locale provenant d’une scierie de la région.

 

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Hauteur : 45 cm Diamètre : 30 cm
Matériaux : Dibond et Pin Douglas Brulé
Année : 2016

Disponible sur la boutique en ligne.

Lampe « JPN »

Lampe « JPN »

Lampe "JPN"

La lampe JPN est composée de deux matériaux

 

  • La première partie est réalisée à partir d’une feuille de polyéthylène  (un matériau plastique recyclable), blanche qui permet la diffusion de la lumière, et un jeu de lignes verticales.
    Le polyéthylène, rainuré et plié, est utilisé comme structure de l’objet. Le caractère diffusant de ce plastique permet un jeu de transparence sur les lignes qui le compose et permettent de faire le parallèle avec le tabouret « JPN »
  • Les parties en Pin Douglas sont brûlées selon une technique ancestrale japonaise appelée Shou Sugi Ban, permettant de conserver le bois dans le temps, de varier les finitions et rendant chaque pièce unique.

Un vernis polyuréthane est finalement appliqué. Au choix : mat ou brillant, il permet d’éviter les marques de charbon.Chaque lampe « JPN » est réalisée à la main en Bretagne, avec un bois issu de forêt locale provenant d’une scierie de la région.

La technique du Shou Sugi Ban permet faire le lien entre les différents objets de la série « JPN »

 

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Hauteur : 55 cm Diamètre : environ 30 cm
Matériaux : Polyethylène et Pin Douglas Brulé
Année : 2017

Projet libre à l’édition