Tabouret « Kouign » pour Du côté de chez vous / Leroy Merlin

Tabouret « Kouign » pour Du côté de chez vous / Leroy Merlin

Tabouret "Kouign"

Histoire de cet objet

 

Paru sur le site Leroy Merlin / Du côté de chez vous

Kouign ça veut dire Gâteau en breton, mais c’est aussi une série de meubles réalisés dans le cadre de l’aménagement intérieur du Loft, espace de coworking à Rennes.
En plus du tabouret haut qui vous est présenté, la collection comprend des modèles de chaise, tabouret bas mais également bureaux, tables hautes et tables basses.

Pour cette commande initiale, le développement d’une ligne de mobilier cohérente et rapide à produire était l’élément prépondérant du cahier des charges. L’univers coloré du lieu devait également se refleter dans le choix des meubles et créer l’identité du lieu. L’utilisation d’un contreplaqué Okoumé facile et rapide à usiner est vite devenue une évidence. L’autre évidence, c’était de ne pas utiliser seulement le bois, ce qui aurait été trop inconfortable pour les assises et trop austère pour l’ambiance générale du lieu. C’est pourquoi la mousse polyuréthane teintée à l’aide de pigment fluo, est la parfaite alliée pour rendre l’ensemble harmonieux.

Technique utilisée

Les structures des différents mobiliers ont été découpées numériquement dans du contreplaqué okoumé CTBX de 25mm.
L’épaisseur du matériau a permis de concevoir, en plus de la découpe des formes, la méthode d’assemblage des différentes parties.
Une fois les éléments structurants assemblés, l’apport de mousse polyuréthane souple, teintée à l’aide de pigments fluorescents, permet de répondre aux exigences de confort nécessaires au travail de bureau en open-space.

La mousse polyuréthane sous sa forme originale, liquide, est un matériau difficile à apprivoiser : chaque coulée, chaque répartition de mousse a été réalisée manuellement et indépendamment, ainsi que chaque teinte. Toutes les pièces sont uniques, les galettes de mousses étant strictement impossible à reproduire à l’identique.

La série

Cette série de mobilier Kouign est déclinée en tables basses, tables hautes et bureaux ainsi qu’en chaise, tabourets haut et bas.
Pour les tables, des parties techniques ont été réalisées à la main par moulage afin de créer des objets aux caractéristiques uniques. Platines de fixations des pieds de table, embouts de pieds ou encore pièces de triangulation de piètement ont été spécialement conçues pour cette gamme. Le travail de répartition des touches de couleur fluo a permis d’avoir du mobilier avec une présence visuelle mesurée bien qu’utilisant des couleurs très vives.

 

Découvrez également l’ensemble sur le site du Loft, espace de Coworking à Rennes.

Année : 2015
Photo : ©Marion Mochet

A propos de Thomas Dellys

Diplômé de l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne de Rennes (FR) en option design et titulaire d’un BTS Design Produit, Thomas Dellys est un designer basé à Rennes depuis 2013, il travaille dans le domaine du design d’objet, de mobilier, de la scénographie et de l’architecture d’intérieur.

L’expérimentation, les nouveaux matériaux, l’importance des usages sont autant de problématiques qu’il aborde au travers de ses réalisations. Il aime collaborer sur différents projets à la frontière entre l’art et le design. Ces projets lui permettent de confronter les matières et détourner les techniques traditionnelles de fabrication. Il est attaché aux savoirs faire artisanaux qu’il s’approprie, c’est pourquoi il continue aujourd’hui de développer des projets fait main, à l’aide de matériaux locaux et en collaboration avec des artisans.

Il est important pour lui d’offrir le maximum de potentiel à ses projets, en tenant compte des réalités de ses clients, qu’ils soient professionnels ou particuliers. Tout est affaire d’équilibre entre contraintes budgétaires, environnementales et la force de ses propositions.

Une sélection de projets qui pourraient vous

intéresser :

Le Tabouret « JPN »

Les vases « Hours »

La console « Blue Monday »

Tabouret « JPN »

Tabouret « JPN »

Tabouret "JPN"

Le tabouret JPN est composé de deux matériaux

  • La première partie est réalisée à partir d’une feuille de Dibond (un matériau composite de polyéthylène et d’aluminium) avec une finition noir brillant, qui contraste avec les parties en Pin Douglas utilisées en assise et en base du tabouret.
    Le Dibond, usiné et plié, est utilisé comme structure de l’objet.
  • Les parties en Pin Douglas sont brûlées selon une technique ancestrale japonaise appelée Shou Sugi Ban, permettant de conserver le bois dans le temps, de varier les finitions et rendant chaque pièce unique.

Un vernis polyuréthane est finalement appliqué. Au choix : mat ou brillant, il permet d’éviter les marques de charbon.

Chaque tabouret JPN est réalisé à la main en Bretagne, avec un bois issu de forêt locale provenant d’une scierie de la région.

 

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Hauteur : 45 cm Diamètre : 30 cm
Matériaux : Dibond et Pin Douglas Brulé
Année : 2016

Disponible sur la boutique en ligne.

Lampe « JPN »

Lampe « JPN »

Lampe "JPN"

La lampe JPN est composée de deux matériaux

 

  • La première partie est réalisée à partir d’une feuille de polyéthylène  (un matériau plastique recyclable), blanche qui permet la diffusion de la lumière, et un jeu de lignes verticales.
    Le polyéthylène, rainuré et plié, est utilisé comme structure de l’objet. Le caractère diffusant de ce plastique permet un jeu de transparence sur les lignes qui le compose et permettent de faire le parallèle avec le tabouret « JPN »
  • Les parties en Pin Douglas sont brûlées selon une technique ancestrale japonaise appelée Shou Sugi Ban, permettant de conserver le bois dans le temps, de varier les finitions et rendant chaque pièce unique.

Un vernis polyuréthane est finalement appliqué. Au choix : mat ou brillant, il permet d’éviter les marques de charbon.Chaque lampe « JPN » est réalisée à la main en Bretagne, avec un bois issu de forêt locale provenant d’une scierie de la région.

La technique du Shou Sugi Ban permet faire le lien entre les différents objets de la série « JPN »

 

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Hauteur : 55 cm Diamètre : environ 30 cm
Matériaux : Polyethylène et Pin Douglas Brulé
Année : 2017

Projet libre à l’édition

Miroir « 001 »

Miroir « 001 »

Miroir 001

Le miroir « 001 » est fabriqué à partir d’une feuille d’INOX poli miroir découpée au laser. Les qualités optique du matériaux sont équivalent à celle du verre, mais sa mise en oeuvre est plus abordable. Il se distingue par sa simplicité et le fait qu’il soit mono-matériau. La découpe laser permet une grande variété de possibilités dans les formes. L’économie de moyen, la gestion des chutes de matières sont globalement au coeur des projets présentés par le studio, c’est également le cas avec ce projet.

Un simple trait de découpe permet de créer la partie tablette de celui-ci. Les dimensions de la tablette peuvent être ajustée sur mesure à votre utilisation. Salle de Bain ou entrée, « 001 » s’adapte, ses proportions se modifient à votre usage, à l’environnement dans lequel vous souhaitez l’incorporer.

Il est présenté sur un socle en contreplaqué peint en noir pour faciliter l’accroche et provoquer un léger flottement de l’objet sur le mur. Déclinable sur mesure pour s’adapter aux dimensions de votre habitat.

Projet disponible à l’édition. 

Matériaux : Inox poli miroir découpé au laser, contreplaqué

Dimensions : 60 x 80 x 4 cm / Disponible sur mesure

Année : 2016

 

Vase « Hours »

Vase « Hours »

Vase "Hours"

Chaque vase est unique.

Il est façonné par moulage et réalisé en faïence. Une forme de base tournée en bois réalisée à la Tournerie du Plat d’Or à la Chapelle Boëxic permet de créer un moule et de sortir des tirages en petite quantité.
L’intérieur est émaillé traditionnellement, en blanc, l’extérieur est laissé en biscuit, avant encrage.
Un vernis polyuréthane étanche est appliqué en finition. Les tirages en faïence sont réalisées chez Agnès Rohmer.

 

La proportion de couleur sur le vase est définie par son temps d’encrage.

Les vases sont encrés de différentes manières, avec différentes compositions d’encre, dans des durées variables de trempage dans l’encre. Un vase « One Hour » sera légèrement coloré, alors qu’un vase « Six Hours » aura quasiment la moitié de sa surface imbibé par l’encre.
L’encre se propage par capillarité dans la faïence laissant le hasard décider de sa répartition, son intensité, ses nuances. L’imprévisibilité de cette technique est contrariée par une attention constante lors de la colorisation des vases afin de contrôler manuellement, par un mouvement de rotation, la répartition de l’encre sur le volume.

Année : 2015
Photo : ©Thomas Cartron

Disponible sur la boutique en ligne et chez Designmoiquitues.com 

Retrouvez également le poster Hours en collaboration avec Marion Mochet en vente sur la boutique.