L’atelier Yves Rocher pour le Brunch des Créateurs

L’atelier Yves Rocher pour le Brunch des Créateurs

Atelier Yves Rocher pour le Brunch des Créateurs

Collaboration avec l’Agence Demain pour la réalisation du Stand « L’Atelier Yves Rocher » lors du Brunch des Créateurs 2017

Réalisation de l’Atelier Yves Rocher : Un stand qui permet à la marque Bretonne de présenter ses nouveaux produits et les plantes dont ceux-ci sont issus lors du Brunch des Créateurs 2017 aux Halles Martenot de Rennes.

Deux espaces :

Le jardin : 3 types de plantes sont présentées dans une jardinière, chaque visiteur peut laisser un petit mot sur une plante de son choix, avant de la placer dans le jardin et d’en récupérer une avec le mot d’un inconnu. Menthe poivrée, Coriandre et Basilic sont les plantes mises à disposition pour la composition du jardin et ce sont également celles utilisées pour la fabrication des produits.

Le bar : Celui-ci permet de prendre un rafraichissement en profitant d’un soin gratuit utilisant l’une des trois nouveauté d’Yves Rocher fabriqué à base des végétaux présents dans le jardin. Une fois le soin effectué, les visiteurs repartent avec un échantillon et un totebag en édition limité Yves Rocher x Brunch des Créateurs. Adjacente au bar, une console haute permet de se faire maquiller librement avec des produits de la marque Bretonne.

Bois brut, végétation, couleurs claires, l’univers Yves Rocher y est pleinement représenté au sein d’une structure à la fois aérée et compacte. Tout est modulable et indépendant. La végétalisation du stand permet d’amener un côté convivial et permet facilement de transformer l’intérieur des Halles Martenot en un morceaux de jardin fleuri et bohème.

Le choix des matériaux permet de coller à l’univers du Brunch des créateurs et d’apporter une cohérence entre l’univers d’Yves Rocher et celui des créateurs présents. Les matériaux sont suffisement neutres pour être envisagés sur d’autres évenements et la modularité du stand permet un nombre de combinaisons importantes. Les éléments de cloisons sont dissociables, le bar est en 3 parties, la jardinière est indépendante etc.

 

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Superficie : 42m2 / Bar : L 600cm x l 50cm x h 100cm / Cloisons : L 200cm x l 15cm x h 250cm –
Matériaux : CP Peuplier et Planche en Pin issus de fôrets locales.
Année : 2017

Réalisé en collaboration avec L’Agence Demain en charge de la partie évenementielle d’Yves Rocher pour Le Brunch des créateurs. 

Scénographie « Le crépuscule des oiseaux – Vestiges d’un royaume »

Scénographie « Le crépuscule des oiseaux – Vestiges d’un royaume »

Scénographie "Le crépuscule des oiseaux - vestiges d'un royaume"

La Scénographie du spectacle « Le crépuscule des oiseaux – Vestiges d’un Royaume »

Scénographie réalisée dans le cadre de l’exposition « Plume(s) de l’oiseau à l’homme, tous les états de la plumes ». Le Département de la Seine-Maritime propose au Parc de Clères, le spectacle déambulatoire « le crépuscule des oiseaux » une création de l’artiste plasticien Sylvain Wavrant.

Le parc de Clères est un écrin précieux pour les espèces animales et végétales qui y sont conservées, préservées et valorisées.
Sylvain Wavrant a souhaité donner la parole aux êtres à plumes, le temps d’une soirée, le temps d’une exposition. Nous le savons tous, la nature et l’animal sont et resteront une source d’inspiration constante pour les artistes. Il souhaite aller au delà d’une description superficielle d’une nature qui ne serait que Beauté et en saisir l’inquiétant et l’obscur pour sensibiliser le spectateur à sa complexité, à sa fragilité.. A l’heure du réchauffement climatique, des élevages intensifs et de leurs dérives, de la pollution, du braconnage et de la déforestation, il semble essentiel de dépeindre à travers une forme vivante et déambulatoire, l’avenir proche de nos congénères à plumes et bien sûr le notre.
Avec cette forme spectaculaire autour du château du parc de Clères, Nous invitons les spectateurs à entendre les premières victimes de notre façon de vivre.
Ainsi, cinq comédiens et comédiennes et trois musiciens et musiciennes de l’Ensemble Variances incarneront ensemble des volatiles. Parés de costumes et pièces sculpturales réalisées à partir de plumages d’oiseaux décédés accidentellement ou naturellement ils seront les témoins de ce qui arrivera si notre aveuglement se produit au détriment de leur vie. Ayant l’ambition d’un projet total, Sylvain a proposé à plusieurs artistes de s’inscrire dans cette déambulation et cette exposition comme autant d’invitations à nourrir le projet de manière transversale.
Cette proposition vivante et pluridisciplinaire permetra d’inaugurer l’exposition « Plume(s) » regroupant les multiples usages et symboles de celle(s)-ci à travers les âges.

Des éléments de scénographie, notament ceux de la scène finale ont été réalisés avec des Résidents de L’Etablissement Public Departemental de Grugny lors d’une résidence de création au mois d’Avril 2017.

conception & direction artistique : Sylvain Wavrant
dramaturgie : Corinne Meyniel
direction d’acteurs: Charline Porrone
comédiens/comédiennes: Julie Bouriche, Florent Houdu, Emeline Fremont, Emmanuel Gil, Clémence Ardouin
direction musicale: Thierry Pecou de l’Ensemble Variances
avec : Carjez Gerretsen, Anne Cartel, David Louwerse
costumes : Sylvain Wavrant
scénographie : Thomas Dellys
installation : Julie Tocqueville
masques & éprouve es végétales: Aude Bourgine
parure de tête Pollutio: Julien Vermelun
sculpture animalières: Laurent Martin
photographies / vitraux: Thomas Cartron
video /captation : Julien Condemine
maquillage / coiffure: Elodie Mansuy

production : Le Parc de Clères – le Département de Seine Maritime
Certaines des oeuvres présentées ont été réalisées de la cadre du dispositif «Adoptez un jardin» soutenu par la Direction Régionale des A aires Culturelles de Normandie – Rouen et de la «Résidence Artistique Territoriale Parc de Clères / Grugny» soutenue par le Département de Seine Maritime
Ce projet est hébergé par le collectif Nos Années Sauvages & l’Ensemble Variances

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Variables
Matériaux : Planches de Pin et peinture acrylique
Année : 2017

Photographies : © Thomas Cartron

Tabouret « JPN »

Tabouret « JPN »

Tabouret "JPN"

Le tabouret JPN est composé de deux matériaux

  • La première partie est réalisée à partir d’une feuille de Dibond (un matériau composite de polyéthylène et d’aluminium) avec une finition noir brillant, qui contraste avec les parties en Pin Douglas utilisées en assise et en base du tabouret.
    Le Dibond, usiné et plié, est utilisé comme structure de l’objet.
  • Les parties en Pin Douglas sont brûlées selon une technique ancestrale japonaise appelée Shou Sugi Ban, permettant de conserver le bois dans le temps, de varier les finitions et rendant chaque pièce unique.

Un vernis polyuréthane est finalement appliqué. Au choix : mat ou brillant, il permet d’éviter les marques de charbon.

Chaque tabouret JPN est réalisé à la main en Bretagne, avec un bois issu de forêt locale provenant d’une scierie de la région.

 

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Hauteur : 45 cm Diamètre : 30 cm
Matériaux : Dibond et Pin Douglas Brulé
Année : 2016

Disponible sur la boutique en ligne.

Lampe « JPN »

Lampe « JPN »

Lampe "JPN"

La lampe JPN est composée de deux matériaux

 

  • La première partie est réalisée à partir d’une feuille de polyéthylène  (un matériau plastique recyclable), blanche qui permet la diffusion de la lumière, et un jeu de lignes verticales.
    Le polyéthylène, rainuré et plié, est utilisé comme structure de l’objet. Le caractère diffusant de ce plastique permet un jeu de transparence sur les lignes qui le compose et permettent de faire le parallèle avec le tabouret « JPN »
  • Les parties en Pin Douglas sont brûlées selon une technique ancestrale japonaise appelée Shou Sugi Ban, permettant de conserver le bois dans le temps, de varier les finitions et rendant chaque pièce unique.

Un vernis polyuréthane est finalement appliqué. Au choix : mat ou brillant, il permet d’éviter les marques de charbon.Chaque lampe « JPN » est réalisée à la main en Bretagne, avec un bois issu de forêt locale provenant d’une scierie de la région.

La technique du Shou Sugi Ban permet faire le lien entre les différents objets de la série « JPN »

 

Réalisation de l’objet :

Dimensions : Hauteur : 55 cm Diamètre : environ 30 cm
Matériaux : Polyethylène et Pin Douglas Brulé
Année : 2017

Projet libre à l’édition

Miroir « 001 »

Miroir « 001 »

Miroir "001"

Le miroir « 001 » est fabriqué à partir d’une feuille d’INOX poli miroir découpée au laser. Les qualités optique du matériaux sont équivalent à celle du verre, mais sa mise en oeuvre est plus abordable. Il se distingue par sa simplicité et le fait qu’il soit mono-matériau. La découpe laser permet une grande variété de possibilités dans les formes. L’économie de moyen, la gestion des chutes de matières sont globalement au coeur des projets présentés par le studio, c’est également le cas avec ce projet.

Un simple trait de découpe permet de créer la partie tablette de celui-ci. Les dimensions de la tablette peuvent être ajustée sur mesure à votre utilisation. Salle de Bain ou entrée, « 001 » s’adapte, ses proportions se modifient à votre usage, à l’environnement dans lequel vous souhaitez l’incorporer.

Il est présenté sur un socle en contreplaqué peint en noir pour faciliter l’accroche et provoquer un léger flottement de l’objet sur le mur. Déclinable sur mesure pour s’adapter aux dimensions de votre habitat.

Projet disponible à l’édition. 

Matériaux : Inox poli miroir découpé au laser, contreplaqué

Dimensions : 60 x 80 x 4 cm / Disponible sur mesure

Année : 2016